Err

Qui sommes-nous?


Puisque paraît il, on n'est jamais mieux servi que par soi même et que je n'avais pas envie d'esuyer les critiques d'un éditeur mécontent de ne pas obtenir le Goncourt ou le Renaudot grâce à cet ouvrage, j'ai donc décidé de créer ma propre société d'édition. Mes méninges totalement essorées par l'écriture du texte de BISTROT BREIZH, je me suis rabattu, pour en choisir la marque commerciale, sur les deux prénoms que j'avais donné à mes filles, il ya déjà quelques années, prénoms qui, une fois mixés, ont donné TILENN, jolie appellation au demeurant et dont on perçoit immédiatement qu'elle n'est ni basque ni bourguignonne.

Si le succès est au rendez vous, il n'est pas exclu que le catalogue s'allonge un peu. Pourquoi pas un deuxième tome pour la suite du Bistrobreizh ? Nous avons déjà sillonné le Léon en 2012 et le Trégor en 2013 et nous y avons croisé quelques personnages aussi pittoresques que ceux que nous vous présentons dans ce premier Tour de Bretagne à vélo. D'autant qu'en 2014, nous prévoyons une autre escapade au pays des vieux cafés typiques, dans l'est Morbihan cette fois, avec quelque étapes en Ille et Vilaine et Loire Atlantique. On imagine aussi très bien un Bistrobreizh des villes de Bretagne tant l'étape brestoise de 2012, le quartier de Kerinou en particulier, nous a semblé receler également quelques trésors. Alors après demain les vieux bistrots de Quimper, Lorient, Vannes, Rennes, Saint Malo, Saint Brieuc et Nantes ?

Et puis pourquoi se limiter aux voyages ethnologico-touristiques ?